Bannière
Accueil Qui sommes-nous? Activité Hypo quoi? Bibliographie Membres Dons News !! Contact Liens
bannière b

 

HYPO QUOI ?

 

Afin de comprendre ce qu'est l'entraînement en hypoventilation, les pages qui suivent vous proposent:

1) La définition de l'hypoventilation

2) Un petit historique de l'entraînement en hypoventilation

3) Une réponse aux questions les plus fréquentes (FAQ)

 

 

1) L'hypoventilation, qu'est-ce que c'est?

John West, le grand spécialiste de physiologie respiratoire américain, définit l'hypoventilation comme "un niveau de ventilation alvéolaire insuffisant qui ne permet pas de maintenir les concentrations en oxygène (O2) et en dioxyde de carbone (CO2) à des valeurs normales". En résumé, on ne respire pas assez. La quantité d'air qui arrive au niveau des poumons, et plus précisément dans les alvéoles, est diminuée.

L'hypoventilation peut trouver son origine dans de nombreuses causes médicales : dépressions des centres respiratoires par les médicaments, maladies du bulbe rachidien ou des muscles respiratoires, ou encore obstruction des voies aériennes. Elle se rencontre également chez certains sujets obèses, somnolents et boulimiques.

En dehors de ces causes, une hypoventilation peut aussi se produire lorsqu'on décide volontairement de moins respirer. On parle alors d'hypoventilation volontaire.

Ainsi, l'entraînement en hypoventilation est une méthode qui consiste à s'entraîner en limitant la quantité d'air qui arrive aux poumons.

Concrètement, la technique s'applique en réalisant, en cours d'exercice, de courts blocages respiratoires précisément dosés.

En fonction de la façon dont sont effectués les blocages respiratoires, on peut distinguer deux types d'hypoventilation : à haut volume pulmonaire ou à bas volume pulmonaire.

L’hypoventilation à haut volume pulmonaire consiste à conserver un maximum d’air dans les poumons pendant les blocages respiratoires. Pour ce faire, il faut bloquer sa respiration juste après avoir inspiré (Figure A).

Au contraire, lors de l’hypoventilation à bas volume pulmonaire, les blocages respiratoires se font lorsque les poumons ont été partiellement vidés de leur air. Pour effectuer ce type d'hypoventilation, il faut donc d'abord réaliser une expiration, puis bloquer sa respiration quelques secondes. C'est la technique du "expirer-bloquer" (Figure B).

 

expirer bloquer

 

Les études scientifiques réalisées au cours de ces dix dernières années ont montré que seule l'hypoventilation à bas volume pulmonaire, c'est à dire la technique du expirer-bloquer, permet d'obtenir à la fois une augmentation des concentrations en CO2 (effet hypercapnique) et une chute de l'O2 dans le sang et dans le muscle, c'est à dire un effet hypoxique.

Ce double effet hypoxique et hypercapnique est indispensable pour induire des adaptations physiologiques qui permettent d'améliorer la performance.

L'hypoventilation à haut volume pulmonaire, qui a été appliquée pendant plusieurs dizaines d'années par les nageurs ou par les coureurs, n'entraîne quant à elle qu'une augmentation des concentrations en CO2.

Lorsque la technique du expirer-bloquer est appliquée correctement, il est possible d'obtenir une baisse de l'oxygénation du sang comparable à ce qu'on aurait à des altitudes supérieures à 2000 m

oxygénation du sang 

Niveau d'oxygénation du sang et altitude virtuelle correspondante à la fin d'un exercice réalisé au niveau de la mer en respiration normale (RN) et en hypoventilation volontaire à haut (HVhaut) ou bas (HVbas) volume pulmonaire

fg

(Un peu d'histoire)

 

French  English 



Le premier livre sur l'entraînement en
hypoventilation

Livre xavier woorons



ligne


Xavier Woorons Respiratory physiology neurobiology
Etude scientifique sur l'entraînement en hypoventilation (2014)


ligne



Xavier Woorons sport et vie 147
L'entraînement en hypoventilation en natation
 


ligne



xavier woorons international journal sports medicine
Etude scientifique sur l'entraînement en hypoventilation (2011)



ligne




Discussion sur l'entraînement en hypoventilation



trait



xavier woorons european journal of applied physiology
Etude scientifique sur l'entraînement en hypoventilation (2010)



trait



FIGARO
Article de presse sur l'entraînement en hypoventilation



trait



Xavier Woorons Respiratory physiology neurobiology
Etude scientifique sur l'entraînement en hypoventilation (2008)


trait



logo P13
Laboratoire "Réponses
cellulaires et fonctionnelles
à l'hypoxie".





Accueil Qui sommes-nous? Activité Hypo quoi? Bibliographie Membres Dons News Contact Lien

Copyright © 2013 - www.hypoventilationtraining.com - Tous droits réservés